Vers une fonction publique de la santé

Vers une fonction publique de la santé

Constat

Un statut libéral moins attractif

Pourquoi une fonction publique de la santé ?

Depuis 2010, pour la première fois, le nombre de médecins généralistes libéraux diminue, tendance qui selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) devrait se prolonger jusqu’en 2025. À l’inverse, le nombre de médecins généralistes salariés augmente, mais seulement 5 % en 2016 exerçaient dans des centres de santé ce qui demeure insuffisant pour compenser la baisse des médecins libéraux.

À environnement politique constant, l’accès aux soins de premiers recours devrait donc être moins aisé dans les prochaines années. Ce phénomène peut être expliqué par les difficultés administratives et financières que relève le statut de libéral, contrairement à ce lui de salarié où l’ensemble de ces aspects est supporté par l’employeur.

Lire la suite
0 Partages
felis libero Aenean tempus et, vel, ipsum mi, dictum suscipit risus