Le développement de l’agriculture biologique

Agriculture biologique

Malgré une politique volontariste de l’Union Européenne en matière d’agriculture, la France n’échappera au développement nécessaire de l’agriculture biologique pour sa survie dans un avenir proche.

L’agriculture française : un secteur économique à fort enjeu, soutenu par une politique volontariste de l’Union Européenne

L’agriculture : source de croissance et d’emploi d’une activité française historique

La France est le 1er pays producteur agricole de l’Union Européenne avec 516 000 exploitations en 2010 ; elle représente 18% de la production européenne en 2014. L’agriculture française se décompose en 2 activités : l’élevage (la France est le 2ème producteur laitier de l’UE et le 1er producteur de viande) et le végétal, qui regroupe en majorité les céréales (27% de la production française en 2013, dont plus de 50% de blé) et la viticulture. Au niveau mondial et à titre de comparaison, la France produit 1.7% de la valeur agricole mondiale (avec 1.8% de sa population active dédiée à l’agricole), valeur équivalente à celle d’un pays comme la Russie, 25 fois plus grand et dont 7.5% de la population active travaille en exploitation agricole.

En découlent de forts enjeux économiques pour la France. L’agriculture est dont dans un premier temps source de croissance, avec 1.3% du PIB en 2013, grâce notamment aux fortes exportations dans ce domaine : la France est le 7ème pays exportateur de denrées au niveau mondial, où l’on retrouve essentiellement le vin et le blé. Enfin, l’activité agricole est également source d’emplois, avec 922  000 emplois recensés en exploitations agricole (représentant 4.8% de l’emploi total en France)

Read more
0 Partages

Le jour du dépassement : quand l’humanité vit à crédit

jour du depassement

Le 5 mai 2018, la France a consommé l’ensemble des ressources que la Terre peut lui offrir sur son territoire (bois, nourriture, etc.) et qu’elle est capable de régénérer en un an seulement. Autrement dit, nous vivons à crédit depuis cette date : les ressources alors sur-consommées proviennent

  • soit d’importation (au détriment peut-être d’autres pays)
  • soit d’une utilisation précoce des ressources de notre territoire, portant ainsi préjudice à son renouvellement naturel.

Cette date, qui avance chaque année un peu plus, est la conséquence de notre mode de vie et de notre modèle économique qu’il faudra nécessairement changer, sauf à ne laisser à nos générations futures que des miettes et un monde complètement dévasté.

Aujourd’hui, quel pays à ce courage politique ? Aucun … car le lobbying des acteurs financiers est omniprésent. Nous connaissons dès lors l’avenir de notre planète, et le nôtre.

jour du depassement

Venez débattre de vos idées et de votre point de vue sur notre forum !

0 Partages